Flash Infos:
Entretien Diagnostic: Jeune, ton Conseiller Emploi est disponible. Rends-toi dans l’Agence ou le Guichet Emploi Jeunes de ta localité pour ton Entretien Diagnostic.

Détail d'actualité



Un protocole d’accord et une convention-cadre ont été signés entre le ministère de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes et le secrétariat d'Etat chargé de I'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, le mardi 16 juin 2020, à Abidjan, en vue de donner un coup d’accélérateur a l’insertion professionnelle des jeunes. Le gouvernement ivoirien accorde une place prépondérante a l'insertion des jeunes. C'est dans ce contexte qu'a eu lieu, le mardi 16 juin 2020, la double signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes et le secrétariat d’Etat chargé de I’Enseignement technique et de la Formation professionnelle d'une part, et d’une convention-cadre entre l’Agence emploi jeune (AEJ) et la Direction des apprentissages et de l'insertion professionnelle (DAIP). d’autre part. La cérémonie de signature a eu lieu au Plateau. Par cet acte, les deux membres du gouvernement veulent donner un coup d’accélérateur à l'insertion professionnelle des jeunes en Côte d’lvoire. 

Cette double signature se situe dans le cadre de l’exécution du Programme social du gouvernement (PSGouv) dont l’objectif est d’approfondir les effets sociaux de la croissance économique en direction des couches vulnérables, notamment les jeunes et les femmes, a souligné Mamadou Touré. Pour sa part. Brice Kouassi a insisté sur la complémentarité des actions des deux départements ministériels. Pour Optimiser leurs initiatives en faveur de la jeunesse, les deux ministres ont annoncé que les formés par apprentissage, en plus des opportunités d’insertion dans les entreprises, bénéficieront de kits d’installation.

 Notons que l’opérationnalisation du protocole d’accord signé entre Mamadou Touré et Brice Kouassi sera la tâche conjointe de l’AEJ et de la DAIP. C’est pourquoi, leurs responsables respectifs, Jean-Louis Kouadio et Tuo Nangalourou, ont signé à leur tour, une convention-cadre entre les deux structures.