FLASH INFO
Bon à savoir : Tous les services de l’Agence Emploi Jeunes sont totalement gratuits. Pour en bénéficier, il vous faut vous inscrire sur le site de l’Agence www.emploijeunes.ci  | Inscription : Continuez de vous inscrire sur notre site pour bénéficier de toutes nos offres. |






Les Formations Complémentaires Qualifiantes (FCQ), dont l’Agence Emploi Jeunes fait bénéficier les jeunes Ivoiriens permettent d’obtenir un emploi. Camille Nemlin et Coulibaly Matenin en ont fait l’heureuse expérience, eux qui ont décroché un emploi après avoir suivi une formation en fibre optique que leur a offerte gracieusement l’Agence Emploi Jeunes.

Ils font, en effet, partie des 200 jeunes gens et jeunes filles, de nationalité ivoirienne, à qui ce service public d’emploi a permis de prendre part à une formation sur la fibre optique à MG Lab, le centre de formation de MG Télécom, une entreprise spécialisée en télécommunication. Ces jeunes ont reçu leurs certificats au cours d’une cérémonie, qui a eu lieu le vendredi 19 octobre 2019 à la Bibliothèque nationale au Plateau.

Généralement détenteurs d’un diplôme universitaire ou d’un Brevet de Technicien Supérieur (BTS), ces jeunes peinaient à s’insérer, faute d’adéquation entre leurs diplômes et les besoins des entreprises ou de pratique approfondie.  Aussi l’opportunité leur a-t-elle été offerte par l’Agence Emploi Jeunes d’accroître leur chance d’avoir un emploi, en complétant leur formation de base par une formation en fibre optique. C’est à l’issue de cette formation que Camille Nemlin et Coulibaly Matenin ont obtenu un emploi dans des entreprises de la place.



J’étais étudiant en première année de mathématique informatique à l’université Félix Houphouët-Boigny, quand j’ai vu l’annonce. Bien avant, j’avais déjà obtenu un BTS en réseau télécom mais je n’avais pas d’emploi. C’est à l’issue des 6 mois de formation en fibre optique que l’entreprise, qui nous a formés, m’a d’abord recruté. Par la suite, j’ai été débauché où je gère aujourd’hui le département de fibre optique

, a témoigné Nemlin, non sans appeler d’autres jeunes à saisir eux aussi ces opportunités que constituent les Formations Complémentaires Qualifiantes.

Comme lui, Coulibaly Matenin était dans l’attente d’un emploi après un stage de validation de son BTS en réseau télécom. Elle a postulé à l’offre de formation. 6 mois après, elle a décroché un emploi. D’un CDD, elle est aujourd’hui en CDI, en près d’une année. « Je suis actuellement technicienne en fibre optique et chargée de la coordination des travaux. Je peux dire que c’est grâce à l’Agence Emploi Jeunes que je travaille aujourd’hui », a déclaré Matenin.

Représentant le Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Monsieur Mamadou Touré, Monsieur Mahamadou Congo, Directeur des Opérations à l’Agence Emploi Jeunes, a expliqué que les Formations Complémentaires Qualifiantes visent à apporter des « actions correctives » au constat d’inadéquation entre les formations classiques et les besoins des entreprises. « Nous ne faisons pas de la formation pour en faire. Nous en faisons dans les secteurs porteurs d’emploi », a-t-il soutenu.

Le PDG de l’entreprise qui a assuré la formation, Florent Guy Monney, a quant à lui salué le fait que le Gouvernement fasse du financement de la formation des jeunes, une priorité.

Notons que le Programme Social du Gouvernement( PS-GOUV) 2019-2020, prévoit d’offrir des opportunités d’insertion à 500 000 jeunes Ivoiriens, parmi lesquelles des Formations Complémentaires Qualifiantes( FCQ) en vue de leur donner davantage de chance d’obtenir un emploi.