FLASH INFO
Plateforme de financement : L'Agence Emploi Jeunes informe les jeunes de 18 à 40 ans de la réouverture de la plateforme de financement le lundi 27 avril 2020 pour les projets liés à la lutte contre le Coronavirus. | Information : Afin de faciliter l'effort national de lutte contre la propagation du coronavirus, l'Agence Emploi Jeunes porte à la connaissance de tous que l'ensemble de ses services est disponible via sa plateforme technologique. Vous êtes donc invités à vous rendre sur www.emploijeunes.ci, sur nos pages Web ou à appeler le 98 097 pour toutes informations. En plus des consignes d'hygiène, limitons nos déplacements. | Bon à savoir : Tous les services de l’Agence Emploi Jeunes sont totalement gratuits. Pour en bénéficier, il vous faut vous inscrire sur le site de l’Agence www.emploijeunes.ci  | Inscription : Continuez de vous inscrire sur notre site pour bénéficier de toutes nos offres. |





Plusieurs ex-migrants ont effectué le déplacement au salon de la réintégration, organisé les 10, 11 et 12 août 2019 à l’espace Latrille Évents, par l’Organisation internationale de la Migration (OIM). Ce salon était, en effet, une perche que leur tendait l’OIM pour qu’ils viennent rencontrer des entreprises partenaires, susceptibles de leur offrir une opportunité de réinsertion socioprofessionnelle.

D’où la présence d’un stand de l’Agence Emploi Jeunes, venue présenter aux ex-migrants ses opportunités d’emploi. A l’occasion, la conseillère projet, Justine Bisseu et des agents de la direction de la communication leur ont expliqué les différents programmes pilotés par l’Agence. L’entrepreneuriat avec ses volets Agir 2, création de micro et petites entreprises, puis tout le package de Formation qualifiante, le Permis de conduire.



Autant de possibilités qui ont séduit les ex-migrants qui ont pris d’assaut le stand de l’Agence Emploi Jeunes.

 « L’Agence Emploi Jeunes m’a fait des propositions que j’ai beaucoup appréciées. Je compte me lancer dans le bâtiment ou l’élevage et l’agriculture », a confié Bamba Laciné, un couturier, qui était allé à l’aventure avant d’être rapatrié du Maroc.

Au dire de Lavina Pram, de l’OIM, ce sont près de 450 ex-migrants qui étaient attendus à ce salon de la réintégration. Lequel s’inscrit dans le cadre d’un projet de l’organisation comprenant le retour volontaire des migrants en Côte d’Ivoire et leur réinsertion. Depuis mai 2017, date de démarrage du projet, ce sont 5000 migrants qui sont de retour en Côte d’Ivoire, dont 2000 ont été réinsérés.

À l’issue du salon, 1500 autres ex-migrants devraient bénéficier d’une opportunité de réinsertion. À en croire Lavina Pram, après s’être informés auprès des partenaires, qui ont des projets de réinsertion, chaque ex-migrant fera trois choix, dont un sera en définitive retenu.