FLASH INFO
AGIR 2 : La cérémonie de remise de chèques de la ville de Touba initialement prévue pour le vendredi 14 février 2020 est reportée à une date ultérieure. | Opération AGIR 2 : Les cérémonies de remise de chèques des villes de Touba et de Man prévues initialement pour le vendredi 14 février 2020 sont reportées à des dates ultérieures. | Formations par Apprentissage: Phase de sélection du 03 au 17 février 2020 : Il est porté à la connaissance des candidats aux formations par Apprentissage que la première phase de sélection se déroulera du 03 au 17 février 2020 à partir de 07 heures au sein de l’antenne AGEFOP du Lycée Technique d’Abidjan —Cocody. Les candidats sont priés de se munir des pièces suivantes : —Carte nationale d’identité ou Attestation d’identité ; — Exrait de naissance ou acte supplétif.     | AGIR POUR LES JEUNES - YOPOUGON : La cérémonie de remise de chèques pour l'opération AGIR 2 pour la commune de Yopougon aura lieu ce lundi 16 décembre à 15h à la Mairie Centrale de Yopougon. | AGIR pour les jeunes dans le Hambol : 500 jeunes de la région du Hambol, le mercredi 27 Novembre 2019, ont reçu leurs chèques pour le financement de leurs projets. | AGIR pour les Jeunes : La cérémonie officielle de remise de chèques aux jeunes de la région du Hambol, se tiendra le mercredi 27 Novembre 2019, à 15 heures, au centre culturel des Jeunes de Katiola. | Bon à savoir : Tous les services de l’Agence Emploi Jeunes sont totalement gratuits. Pour en bénéficier, il vous faut vous inscrire sur le site de l’Agence www.emploijeunes.ci  | Inscription : Continuez de vous inscrire sur notre site pour bénéficier de toutes nos offres. |





Le deuxième Comité mensuel des Agences Régionales( CMAR) s’est tenu le lundi 27 Mai 2019, dans les locaux de l’Agence Emploi Jeunes( AEJ) du Plateau, en présence de l’Administrateur, M. Jean Louis KOUADIO KOUAME. Venus, de toutes les régions du pays, les Chefs d’Agences, auront à plancher deux jours durant sur le plan stratégique 2020-2024 de l’Agence Emploi Jeunes (AEJ).

A l’ouverture des travaux, l’Administrateur, M. Jean Louis KOUADIO KOUAME, a exhorté les participants à s’impliquer afin que le plan stratégique qui sera élaboré rencontre l’adhésion de tous. « Il faut que toutes les parties prenantes se reconnaissent dans ce document », a-t-il déclaré. Il a également indiqué que ce plan stratégique devra être accompagné d’un mode opératoire clair, qui va servir de boussole aux activités qui vont être lancées sous peu. « On ne peut aller en rangs dispersés avec des modes opératoire disparates », a-t-il renchéri.

L’Administrateur a, par ailleurs vivement invité tous ces Chefs d’Agences et acteurs de l’Agence Emploi Jeunes à maîtriser la plateforme sur laquelle se font les inscriptions en ligne des usagers. Car, a-t-il insisté, de cela dépendra la fiabilité des données qui permettront de mesurer l’atteinte des nouveaux objectifs fixés à l’AEJ dans le cadre du Programme Social du Gouvernement (PSGOUV) 2019-2020.

Par la suite, le PSGOUV et ses objectifs ont été exposés aux participants par M. NSSIBAH Jonas Yao, sous-directeur développement des compétences. Il a notamment indiqué que ce programme vise à améliorer l’impact social des mesures gouvernementales. Il a ajouté que l’AEJ est particulièrement concernée par l’Axe 4, qui est relatif à l’autonomisation des jeunes et des femmes.

Afin de permettre au Gouvernement de faire bénéficier 500 000 jeunes de ses initiatives en direction de la jeunesse et des femmes, tout devra être mis en œuvre pour optimiser les différents programmes traditionnellement déployés par l’AEJ. A savoir : le programme de Développement des compétences, de Mise en stage et d’Entrepreneuriat.

Puis M. NSSIBAH de relever que de nouveaux objectifs ont été fixés à chaque programme. Il a indiqué, entre autres, qu’il est prévu, au titre du volet entrepreneuriat,  de faire bénéficier 150 000 jeunes des Activités Génératrices de Revenus( AGR) ou encore de financer les petites entreprises de 25 000 jeunes.  En ce qui concerne les formations qualifiantes prodiguées dans le cadre du programme Développement des compétences, il est prévu que 150 000 jeunes puissent en bénéficier. Tout comme il est prévu que 50 000 se voient offrir des stages pré-emploi et 150 000 autres, des stages de validation de leurs diplômes.

C’est pour relever ce défi qu’il est demandé aux Chefs des Agences Régionales de mutualiser leurs réflexions afin d’élaborer un plan stratégique commun et efficace. La méthodologie devant conduire à son élaboration a été exposée par M. KONE Penatien Emile, Directeur des Etudes, des Statistiques et du Suivi-Evaluation.