FLASH INFO
AGIR 2 : La cérémonie de remise de chèques de la ville de Touba initialement prévue pour le vendredi 14 février 2020 est reportée à une date ultérieure. | Opération AGIR 2 : Les cérémonies de remise de chèques des villes de Touba et de Man prévues initialement pour le vendredi 14 février 2020 sont reportées à des dates ultérieures. | Formations par Apprentissage: Phase de sélection du 03 au 17 février 2020 : Il est porté à la connaissance des candidats aux formations par Apprentissage que la première phase de sélection se déroulera du 03 au 17 février 2020 à partir de 07 heures au sein de l’antenne AGEFOP du Lycée Technique d’Abidjan —Cocody. Les candidats sont priés de se munir des pièces suivantes : —Carte nationale d’identité ou Attestation d’identité ; — Exrait de naissance ou acte supplétif.     | AGIR POUR LES JEUNES - YOPOUGON : La cérémonie de remise de chèques pour l'opération AGIR 2 pour la commune de Yopougon aura lieu ce lundi 16 décembre à 15h à la Mairie Centrale de Yopougon. | AGIR pour les jeunes dans le Hambol : 500 jeunes de la région du Hambol, le mercredi 27 Novembre 2019, ont reçu leurs chèques pour le financement de leurs projets. | AGIR pour les Jeunes : La cérémonie officielle de remise de chèques aux jeunes de la région du Hambol, se tiendra le mercredi 27 Novembre 2019, à 15 heures, au centre culturel des Jeunes de Katiola. | Bon à savoir : Tous les services de l’Agence Emploi Jeunes sont totalement gratuits. Pour en bénéficier, il vous faut vous inscrire sur le site de l’Agence www.emploijeunes.ci  | Inscription : Continuez de vous inscrire sur notre site pour bénéficier de toutes nos offres. |





Conformément à ses missions, l’Agence Emploi Jeunes( AEJ) s’emploie à mettre en œuvre l’axe 4 du Programme Social du Gouvernement( PS GOUV), à savoir l’autonomisation des jeunes et des femmes. A cet effet, elle saisit toute opportunité pouvant lui permettre de sensibiliser sur des programmes qu’elle a conçus afin de relever ce défi. Ainsi, son Administrateur adjoint, M. Herman NICOUE, était-il à la Chambre de Commerce et d’Industrie Libanaise de Côte d’Ivoire, le jeudi 23 Mai 2019, pour sensibiliser des Chefs d’entreprises et Directeurs des Ressources Humaines, sur la nécessité d’offrir des stages aux jeunes Ivoiriens, fraîchement diplômés.

En fait, ces employeurs y étaient réunis pour être instruits sur le projet e-CNPS, que la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale( CNSP) projette de lancer dès le mois de juillet 2019, pour dématérialiser les procédures traditionnellement effectuées par ceux-ci, dans ses agences. L’Administrateur adjoint de l’AEJ a saisi l’occasion de cette rencontre pour exhorter ces Chefs d’entreprise et Directeurs des ressources humaines à offrir des stages aux jeunes Ivoiriens diplômés, en adhérant au programme de mise en stage, piloté par l’AEJ.

Il a expliqué qu’il s’agit pour ces employeurs d’offrir soit des stages de validation de diplôme de trois mois( 3), soit de qualification ou d’acquisition d’expérience professionnelle, pour une période de six(6) mois. Dans le premier cas, l’AEJ s’engage à verser à chaque stagiaire une prime de transport mensuelle de 15 000 FCFA. Dans le second cas, chaque stagiaire percevra une prime de transport mensuelle de 45 000 FCFA, également versée par l’AEJ.

M. NICOUE a, par ailleurs, souligné que, outre cette prime, l’employeur qui offre le stage, va bénéficier d’un crédit d’impôt de l’ordre de 25 000 FCFA à 50 000 FCFA. « Il s’agit là d’un véritable plaidoyer pour nos frères et sœurs qui n’ont pas d’opportunités de stages et de travail », a-t-il lancé en direction de ces Chefs d’entreprises et Drh. Puis d’insister sur la nécessité de tendre une perche aux jeunes diplômés : «  Les entreprises se plaignent des compétences des jeunes. D’où la nécessité de leur offrir des stages sous peine de devoir importer des compétences ». Et d’inviter ceux des employeurs, qui déplorent la baisse de niveau des diplômés, à les aider sur le terrain à combler leurs éventuelles lacunes en leur permettant d’acquérir des compétences. «  Cette séance d’information fait parie des engagements que nous avons pris de travailler avec le ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes pour faire en sorte que les jeunes puissent s’insérer dans les entreprises assez rapidement et en grand nombre. Donc, nous sortons satisfaits de cette séance de travail, parce qu’elle a répondu aux attentes de nos membres.  Nous remercions le ministère et l’Agence Emploi Jeunes », s’est réjoui M. Michel RUSTOM, Directeur Général de la Chambre d’Industrie et de Commerce Libanaise de Côte d’Ivoire.